Station F existait déjà à Paris il y a plus d'un siècle

La fin juin a été marquée par l'inauguration en grande pompe présidentielle de Station F, l'incubateur géant de Xavier Niel, niché dans l'ancienne halle Freyssinet du 13ème arrondissement de Paris.

 

Un bienfaiteur visionnaire, un bâtiment emblématique, une nuée de jeunes créatifs accueillis pour un loyer modique : Paris a déjà connu ce type de phénomène. Il y a un peu plus de 100 ans, en 1903, Alfred Boucher, sculpteur et riche philanthrope, lançait La Ruche aux confins 15ème arrondissement : une cité culturelle construite à partir de pavillons de l'exposition universelle, soigneusement démontés et remontés. Pour des loyers dérisoires, toute la fine fleur de l'avant-garde européenne y a fait son trou : de Chagall à Lénine, d'Apollinaire à Modigliani. Paris capitale de l'Europe des Arts, s'incarnait dans ce lieu décalé et visionnaire.

 

Aujourd'hui, les start-upper ont remplacé les artistes. Mais c'est cette même fascination pour la capacité d'innovation de jeunes talents - d'ailleurs toujours pour l'essentiel masculins - qui pousse des mécènes en rupture, à créer des lieux de liberté à la gloire des trublions créatifs. Les "disrupteurs" des start-up de demain ont beaucoup en commun avec les artistes rebelles qui cherchaient à se démarquer des écoles esthétiques précédentes, toujours contents de trouver la faille dans les travaux des "anciens".

 

Des ateliers aux incubateurs, des marchands d'art aux business angels : une mutation qui laissera plus d'un pensifs. Que représente ce passage de la fascination pour l'esthétique à celle plus puissante encore, qui consacre les nouveaux champions de l'efficacité et de l'innovation ?

 

Du côté des villes, l'enjeu symbolique n'a pas vraiment changé : il s'agit toujours de montrer, en alliant le neuf et l'ancien, l'audace et les vieilles pierres, que nos cités fabriquent presque naturellement les talents qui annoncent le monde nouveau. Ainsi Station F bourdonne, comme La Ruche, du doux chant de l'ambition parisienne.